Appel à Projets Scientifiques

Pour la huiptième année consécutive, des étudiants de l’ISAE-SUPAERO ont été sélectionnés pour participer à une mission de simulation de vie martienne dans la station MDRS, implantée dans le désert de l’Utah.

Au cours de cette mission unique en son genre, nous nous plongerons dans la peau d’astronautes martiens en nous confrontant aux mêmes difficultés qu’eux. Il s’agit pour nous de comprendre les enjeux et contraintes des vols habités tout en repensant la science dans un environnement proche de celui de Mars.

 

Développer les connaissances scientifiques

Pour l'exploration de la planète Mars

Nous sommes sept étudiants de Bac+4 et Bac+5 à l'ISAE-SUPAERO. Nous réalisons cette année de nombreux projets comme

  • La conception d'une combinaison spatiale constituée d'un LCVG (Liquid Cooling and Ventilation Garment) et d'un BackPack (sac d'astronaute)
  • La fabrication d'une serre phyto-épurative grâce à un système d'évapotranspiration
  • L'étude de vols en zéro gravité.
  • La conception d'une ville martienne autosuffisante d'un million de personnes

En partenariat avec la section d’ouverture sociale de l’école, nous rayonnons dans toute la région en accompagnant des élèves de collège et lycée, afin d’éveiller chez eux la fibre scientifique en vulgarisant le domaine du spatial.

En ce sens nous participons à de nombreux évènements scientifiques : Nuit des chercheurs, manifestations à la Cité de l'Espace, conférences dans des médiathèques de la région ...

Tous ces projets menés avec succès nous confèrent une base scientifique solide pour conduire efficacement tous types d’expériences.

La mission SUPAERO 2022

Entre Février et Mars 2022, la station MDRS nous sera réservée pendant une période totale de six semaines. Ainsi, deux équipages de l’ISAE-SUPAERO, la Crew 240 et la Crew 263, simuleront la vie quotidienne des futurs astronautes sur Mars.

Un équipage est composé de 7 personnes aux rôles définis:
- un commandant (vétéran qui a déjà effectué une MDRS)
- un ingénieur de bord
- un botaniste
- un biologiste
- un astronome
- un journaliste
- un responsable santé et sécurité

La Station est constituée de différents modules :
- un module d’habitation appelé “Hab“ ( un cylindre de 8 mètres de diamètre
où l’équipage de 7 personnes passe la majeure partie de son temps)
- un module de réparation et d’expérimentation
- un observatoire astronomique
- une serre d’étude botanique.

Une liste détaillée des équipements de la station peut être communiquée si besoin.

Notre projet avec vous

Dans ce cadre de simulation exceptionnel, nous réaliserons les expériences que vous nous confierez.

Chaque membre de l’équipage est responsable de plusieurs expériences scientifiques (selon leur importance). L’emploi du temps est précisément détaillé et optimisé, comme pour une véritable mission spatiale. Une durée est allouée à chaque expérience, et la pluralité des rôles des membres de l’équipage permet de mener à bien toute sorte d’expérimentation scientifique en lien avec la recherche spatiale.

Chaque année, notre participation au programme de la MDRS est médiatisée (journaux français et internationaux). C’est une occasion unique de donner de la visibilité à vos projets scientifiques.

 

Précédents partenaires

Notre projet est mené avec le soutien et l'aide du pôle technique de l'ISAE-SUPAERO et de l'enseignante-chercheuse, directrice du SACLAB, Stéphanie LIZY-DESTREZ.

De grands noms de la recherche nous ont fait confiance durant les précédentes missions. En 2016, nous avons collaboré avec Jean-Pierre LEBRETON du laboratoire LATMOS, et en 2018 avec Jean-Baptiste RENARD, directeur de recherche au CNRS.

Nous avons réalisé des expériences comme

  • Le LOAC (un compteur optique d’aérosols)
  • Le Mega-Ares (un capteur ayant équipé la mission ExoMars 2016)
  • Le système de diagnostic de l’eau Aquapad de bioMérieux (expérience également testée dans l’ISS par Thomas Pesquet).

En 2018, la startup française Dreem spécialisée dans l'amélioration du sommeil s’en est remise à nous pour une expérience qui s'est déroulée à la fois en amont et en aval de la mission.

 

Conditions et engagements

  • L’équipe de recherche est responsable de la préparation de l’expérience avant le départ.
  • Les scientifiques responsables de l’expérience s’engagent à former l’étudiant-expérimentateur aux tâches qu’il devra effectuer. Plusieurs étudiants peuvent être formés si nécessaire (expérimentateur « back-up » ou expérience nécessitant deux expérimentateurs).
  • L’équipe de recherche s’engage à fournir le matériel nécessaire à la réalisation de l’expérience. Le matériel sera restitué à la fin de l’expérience.
  • Les manipulations ne doivent pas durer plus d'une heure et demie par jour et par étudiant. Tout comme dans la Station Spatiale Internationale, l’équipage est de repos le dimanche. L’étudiant responsable de l’expérience s’engage à suivre rigoureusement le protocole expérimental.
  • L’équipe de recherche participe aux frais de mission, en fonction du temps nécessaire à la réalisation de l'expérience:
    • à partir de 600€ pour deux semaines
    • à partir de 1100€ pour quatre semaines
  • Les coordinateurs de la mission considèrent qu’il est important que le travail expérimental des étudiants soit reconnu si le travail
    fourni est de bonne qualité. Ainsi, dans le cas où l’expérience mènerait à une publication scientifique, il est demandé à ce que le nom de l’expérimentateur soit cité dans la publication.
  • Si l’expérience a pour sujet l’être humain, l’équipe de recherche devra effectuer une demande au CERNI qui devra avoir été acceptée avant le départ de la mission.

 

Ensemble, On To Mars !

 

Nous vous invitons à compléter ce formulaire pour répondre à l'appel à projets. Si vous souhaitez joindre des fichiers ou photos à votre candidature, merci de les envoyer à l'adresse mdrssupaero.partenaire@gmail.com

Merci de présenter votre projet. Vous y expliquerez les objectifs et intérêts du projet, le temps nécessaire pour le mettre à bien et les avantages de son implantation dans le cadre d'une mission dans la MDRS.