Petit guide de la MDRS

Petit Guide de la MDRS

En lisant les rapports du journaliste de la mission, certains termes vous ont peut-être troublés : Hab, Green-Hab, Science Dome… Ainsi, Benjamin, le journaliste de la mission, vous propose une visite de la MDRS !

La MDRS, pour Mars Desert Research Station, est un petit habitat terrien sur la planète rouge. Elle se décompose en plusieurs zones distinctes :

Le Hab est le lieu de vie principal de l’équipage : sur deux niveaux, ce cylindre de 8 mètres de diamètre est le centre de la station. L’étage supérieur (ou Upper Deck) est comme un petit appartement, où on trouve les chambres, la cuisine, la salle à manger, et des lieux de repos. Au final, rien de si dépaysant pour des habitués des logements étudiants. Au rez-de chaussée (ou Lower Deck) se situent les toilettes, et la salle de bain, bien que le temps passé dans cette dernière est très limité, conservation maximale de l’eau oblige. Les combinaisons pour les sorties extra-véhiculaires (EVA) sont également stockées à cet étage. On y trouve enfin le SAS de dépressurisation (airlock) qui permettent de rentrer et sortir de la station.

Le Green-Hab : La verdure au beau milieu du désert ! C’est la serre de la station, gérée par Norbert. Elle permet de fournir à l’équipage quelques produits frais pour égayer les repas lyophilisés, et elle est aussi le lieu d’expériences scientifiques sur les végétaux.

Le RAMM (Repair and Maintenance Module) : C’est le module le plus récent de la station. Il a pour but de réaliser diverses réparations : du petit matériel de la station jusqu’au rover.

Le Science Dome : Ce grand dôme nous permet de réaliser toutes sortes d’expériences scientifiques, on y trouve du matériel expérimental.

Les Observatoires : Ils sont les outils d’Aurélien, l’astronome de la mission. L’un d’entre eux, le Musk Observatory, permet d’étudier le soleil en journée et est commandé manuellement. Le second est robotisé et sert à scruter le ciel la nuit.


Les Rovers : Ils sont nos moyens de transport pendant les sorties hors de la station. Leurs petits noms : Curiosity, Spirit et Opportunity en référence à quelques uns des premiers explorateurs de la planète rouge. Ils sont à l’épreuve de tous les reliefs et fonctionnent grâce à l’énergie électrique fournie en grande partie par les panneaux solaires.

Auteur : Benjamin Auzou, Journaliste

WebmasterMars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.